#SouthWomenBridges

Les ponts des femmes

Propositions depuis le sud pour un changement global

Femmes pour l’Afrique célèbre son dixième anniversaire en 2022, et comme événement central de cet anniversaire, nous avons organisé à Madrid, les 19 et 20 mai, la conférence internationale Women’s Bridges. Propositions du Sud pour un changement global, qui a réuni environ 70 femmes leaders politiques africaines et un groupe important de politiciennes et de militantes latino-américaines, ainsi que de nombreux responsables d’organisations internationales.

La conférence était présidée par notre présidente d’honneur, la reine Letizia d’Espagne, qui a fait une intervention très applaudie lors de la séance d’ouverture de l’événement.

Les femmes du Sud ont voulu faire entendre leurs arguments, leurs demandes, leurs objectifs. Des objectifs qui ne s’adressaient pas seulement aux femmes, mais à la communauté internationale, à la citoyenneté mondiale.

Et bien sûr, les femmes ont été écoutées par les plus hautes personnalités espagnoles. Outre la Reine, ont assisté à l’ouverture de la conférence le président du gouvernement, Pedro Sánchez, la première vice-présidente, Nadia Calviño, et les ministres des affaires étrangères, de l’intérieur, de la santé, de l’égalité, des sciences, ainsi que la présidente du Congrès, Meritxell Batet, et le président du Sénat, Ander Gil.

Mais parmi les participants eux-mêmes se trouvaient certains des leaders les plus importants de la scène internationale : Michelle Bachelet, haut commissaire des Nations unies aux droits de l’homme ; Monique Nsanzabaganwa, vice-présidente de la Commission de l’Union africaine ; la grande dirigeante africaine, veuve du président Mandela, Graça Machel ; Rebeca Grynspan, secrétaire générale de la CNUCED ; Winnie Byanyima, directrice exécutive d’ONUSIDA ; Emmanuela del Re, envoyée spéciale de l’Union européenne pour le Sahel ; Miguel Ángel Moratinos, haut commissaire des Nations unies pour l’Alliance des civilisations, et bien d’autres encore.

L’ensemble de la conférence a pu être suivi en vidéo streaming et les différentes sessions peuvent désormais être visionnées sur notre chaîne YouTube. Parmi les autres documents, la Déclaration des Femmes du Sud, que cette fondation a commencé à envoyer à tous les gouvernements africains et aux organisations internationales, et le résumé des principales conclusions des débats thématiques, sont également disponibles sur ces pages. Celles-ci ont d’ailleurs été partagées avec une grande harmonie par tous les participants, quel que soit leur continent d’origine.

Cette conférence a consolidé les ponts que les femmes construisent avec leur solidarité, avec leurs visions et objectifs communs, en travaillant ensemble. Des ponts qui, cette fois, ont uni les femmes du Sud : Africaines, Latino-américaines et les femmes européennes du Sud ; les Espagnoles.

Par ailleurs, autour de cette conférence, Women for Africa va produire son deuxième long métrage documentaire, après Pommes, poules et chimères. Il s’intitulera Femmes, ponts du Sud.

Amis de la Fondation