Painting Africa

DOMAINE DE LA SANTÉ

PAYS/VILLE: Ghana / Ahwiam

DURATION: 2013-2016

Conclu

Le projet Painting Africa :  Women against Malaria vise à lutter contre le paludisme et d’autres maladies transmises par des parasites en sensibilisant et en responsabilisant les femmes aux questions d’hygiène, de propreté et d’assainissement, afin qu’elles deviennent les protagonistes de l’amélioration des conditions sanitaires de leurs familles.

La première phase du projet, menée dans la communauté d’Ahwiam, près de la capitale Accra, a consisté en une campagne intensive de nettoyage, d’enlèvement des déchets et de sensibilisation du public. Cela a impliqué la participation de l’ONG locale Wildaf Ghana, des autorités et de l’entreprise locale de gestion des déchets chargée de la collecte des déchets dans la communauté. Les bacs ont été installés aux endroits proposés par la communauté et un accord a été conclu sur la fréquence de la collecte des déchets. Une telle initiative, qui peut sembler modeste au départ, a réussi à faire évoluer les mentalités et à mobiliser massivement la population locale. En outre, les femmes deviennent de véritables agents de transformation sociale.

Afin de sensibiliser et de mobiliser la population locale sur l’importance d’une bonne gestion des déchets et des conditions d’hygiène, une série d’activités artistiques et récréatives ont été entreprises avec la participation active de la communauté d’Ahwiam. Des ateliers ont été organisés pour les adultes afin de montrer que la gestion des déchets est une responsabilité et un droit, et des activités pour les enfants afin de les sensibiliser de manière plus ludique.

La deuxième phase du projet a débuté en 2016, avec la collaboration de la Fondation We Are Water, avec laquelle a été défini le projet architectural pour la construction d’un bâtiment public avec toilettes et douches à Ahwiam. L’objectif était de créer une infrastructure basée sur la durabilité environnementale et économique qui contribuerait à améliorer les conditions sanitaires de la municipalité.

Ce service, réalisé par un constructeur local et déjà en activité, est géré par un groupe de femmes du village, financé par les frais d’utilisation des toilettes par les citoyens et par les ventes réalisées dans un petit magasin inclus dans l’installation.

Amigos/as de la fundación