Les filets de Yemayá

DOMAINE DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

PAYS/VILLE: Senegal / Pays Basque / San Sebastián

DURATION: 2019

En cours

Yemayá, particulièrement vénérée au Sénégal, est la déesse africaine de la mer et des pêcheurs. Le projet Las redes de Yemayá (Les filets de Yemayá) se situe dans le domaine de la pêche pour renforcer le leadership des femmes dans la gestion des coopératives de pêche au Sénégal, un secteur organisé autour d’un système d’exploitation familiale où la division genrée du travail empêche les femmes d’acquérir une pleine autonomie.

La Fondation Mujeres por África, en collaboration avec l’ASPEGI, l’association des femmes cheffes d’entreprise du Gipuzkoa, travaillera avec Yayi Bayam Diouf, la première femme pêcheur du village de Thiaroye-sur-Mer, au Sénégal, pour renforcer son professionnalisme et son leadership. Mme Diouf dirige le Centre de formation professionnelle pour les femmes et les jeunes, où elle forme d’autres femmes pêcheurs. Le Conseil provincial de Gipuzkoa parraine ce projet.

L’initiative est conçue avec l’ambition de promouvoir le leadership et la participation active des femmes dans le secteur de la pêche et d’améliorer les performances de la coopérative de pêche des femmes de Thiaroye-sur-Mer. Le programme est basé sur l’échange de connaissances et de bonnes pratiques entre les femmes du centre et le secteur de la pêche de la province basque. Entre autres activités, des sessions de formation seront organisées sur le leadership-coaching, le mentorat, les droits de l’Homme et la violence de genre, ainsi que sur les nouvelles techniques de production, de transformation et de conditionnement des produits de la pêche. Une unité de crédit sera également mise en place et du matériel pour les opérations de pêche sera acheté. Des stratégies de communication seront également développées avec les radios communautaires, le comité des droits de l’Homme et l’association des juristes sénégalais pour sensibiliser aux droits des femmes, notamment ceux des femmes pêcheurs, et au projet.

Le projet sera développé au cours du dernier trimestre 2019 et comprendra un premier exercice pour identifier les besoins sur le terrain et un second pour mettre en œuvre le plan d’action à Gipuzkoa.

Amigos/as de la fundación