Femmes du Mali pour la paix

DOMAINE LEADERSHIP ET GOUVERNANCE

PAYS/VILLE: Malí / Bamako

DURATION: 2014 en avant

Conclu

Le Mali traverse une grave et désormais longue situation de crise qui révèle le besoin de renforcer ses institutions démocratiques et d’élargir la base de participation citoyenne. Le succès de ce renforcement dépend du fait que l’on puisse garantir la pleine participation des femmes, qui souffrent encore d’inégalités ce qui les empêche de contribuer activement au progrès du pays. Pendant le conflit au Mali, les femmes ont été victimes de violences y compris le viol et d’autres délits. Il est impératif de renforcer leur voix maintenant que l’avenir du pays est en jeux. Le défi est important et la participation des femmes maliennes contribuera à ce que le pays le relève avec succès.

C’est précisément à cet effet que la Fondation Mujeres por África a mis en route en 2014, avec la collaboration de la CEDEAO, le projet Femmes du Mali pour la paix, qui a contribué à améliorer leur capacité de négociation et leur rôle dans le processus de réconciliation et dialogue national, par le biais d’une formation personnalisée et adaptée à leurs besoins particuliers. Le projet s’est déroulé en 2014 avec la formation personnalisée de 26 femmes. Une d’entre elles, maire de Goundam à l’époque, Oumou Sall Seck, est aujourd’hui ambassadrice de son pays en Allemagne et participa à la table de négociations de paix d’Alger.

Amis de la Fondation