Les savantes de Kakuma

DOMAINE DE LA CONNAISSANCE

PAYS/VILLE: Kenya et l'Espagne / Kakuma / Madrid

DURATION: 2019 - 2020

En cours

La Fondation Mujeres por África et la Fondation Université Camilo José Cela coopèrent pour former des professeures africaines en situation de refuge. Ces femmes se trouvent dans le camp de réfugiés Kakuma, au Kenya. Elles pourront renforcer leur formation de professeures grâce à un programme de bourses porté par les deux institutions et qui compte, de plus, avec le soutien du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) en Espagne et au Kenya.

Plus de 162 000 personnes provenant de huit nationalités différentes (Soudanais du Sud, Somaliens, Congolais, Rwandais…) vivent à Kakuma. Parmi eux, 14 000 mineurs vivent seuls ou avec des membres de leur famille autres que leurs parents. Les réfugiés qui habitent dans l’enceinte ont accès à des hôpitaux et à 21 écoles de primaire et à 5 collèges et lycées, qui ont un taux de réussite de 96 %, le plus élevé de la zone. Aujourd’hui, à Kakuma, le défi est de faire croître les inscriptions aux collèges et aux lycées, dont le taux actuel se situe à seulement 2 %. La formation des professeures sélectionnées augmenterait la qualité de l’enseignement des mineurs réfugiés et offrirait de nouvelles opportunités aux bénéficiaires des bourses.

L’accord passé entre les deux fondations permettra à trois enseignantes réfugiées de bénéficier d’une bourse complète afin de développer leurs capacités pédagogiques et d’innovation éducative par le biais d’un programme de formation conçu ad hoc pour une durée de trois mois.

Le programme prévoit une formation théorique et pratique des boursières qui travaillent comme maîtresses en primaire ou professeures au collège ou au lycée, dans le camp de réfugiés. Au-delà de la formation académique délivrée par l’Université Camilo José Cela, les boursières auront l’occasion d’appliquer leurs nouvelles capacités dans les salles de classe de l’école SEK El Castillo pour compléter leur développement professionnel en pédagogie et éducation, guidées par des mentors de l’Université Camilo José Cela et de l’école.

Outre la formation académique et professionnelle, les boursières bénéficieront d’un programme de soutien et d’intégration, avec une aide économique pour les frais de déplacement, de logement et d’entretien pendant leur séjour en Espagne, ainsi que d’un programme de suivi et d’évaluation psychosociale et émotionnelle, étant donnée la nature de leur condition de réfugiées.

Amis de la Fondation