Naissance du réseau de recherche africain NOWISAFRICA


Madrid, le 8 juillet 2020. Aujourd’hui, lors de sa première réunion plénière, le réseau NOWISAFRICA (Network of Women Scientists Innovating in Africa) a été constitué, rassemblant plus de 40 femmes scientifiques du continent qui sont liées à notre programme Ellas Investigan.

L’objectif de ce réseau est de fournir une plateforme d’action aux chercheuses africaines engagées dans l’objectif commun de faire tomber les barrières entre les sexes et de générer une culture de l’innovation et de la recherche dans leurs pays.

La réunion, qui s’est concentrée sur l’analyse des effets et de la gestion de la pandémie du Covid 19, a débuté par une brève séance plénière ouverte avec l’intervention de María Teresa Fernandez De la Vega. Elle a souligné l’importance de la science, surtout en ces temps difficiles, et a insisté sur l’impact sévère de la crise sur les femmes en particulier.

La présidente de « Femmes pour l’Afrique » a appelé les chercheuses à travailler ensemble pour trouver les moyens les plus efficaces de collaborer dans la lutte contre la pandémie et ses conséquences d’un point de vue interdisciplinaire. Elle les a également encouragés à réfléchir à la manière dont la science peut contribuer à quelque chose d’aussi nécessaire sur le continent que la réalisation de la paix.

Les participants se sont ensuite réparties en quatre groupes thématiques parallèles qui ont chacun abordé différents aspects de la crise générée par la pandémie : Santé et biomédecine ; Impact économique et mesures d’atténuation ; Sciences, Internet des objets et technologies de l’information et de la communication ; et Agriculture durable et sécurité alimentaire.

De précieuses conclusions et propositions ont été formulées par les quatre groupes et seront incluses dans un document que nous publierons prochainement sur ce site. Et avec eux, nous élaborerons un plan d’action qui constituera la feuille de route de ce réseau. Un réseau qui naît avec la force, l’enthousiasme et la ténacité qui caractérisent les femmes africaines.

En 2014, la Fondation « Femmes pour l’Afrique » a lancé le programme Ellas Investigan, qui vise à soutenir les femmes dans leur carrière de recherche, à promouvoir leur accès aux sciences et aux technologies, à rendre leurs réalisations visibles et à promouvoir leur leadership au sein de la communauté scientifique internationale. Lors de la première édition, le programme avait pour partenaires cinq centres de recherche espagnols. Pour la sixième édition, dont l’appel sera ouvert dans quelques jours, ces centres seront au nombre de 23.

Amis de la Fondation