La sixième édition du Forum de Yale sur le leadership stratégique arrive à sa fin


Madrid, le 15 décembre 2020. Hier, la sixième édition du Forum sur le leadership stratégique à Yale, organisée par « Women for Africa » en collaboration avec cette université et avec le soutien du Banco Santander par l’intermédiaire des universités Santander, s’est achevée.

Cette édition a été entièrement réalisée à partir de la fin juin et par des moyens télématiques étant donné les restrictions de mobilité causées par la pandémie. Il y a eu des sessions données par la faculté de Yale et d’autres auxquelles ont participé des dirigeants politiques africains ayant déjà participé aux précédentes éditions du Forum et qui ont été ouvertes au grand public.

La dernière, qui s’est tenue hier, était consacrée à l’analyse de l’avancement du programme en cette année exceptionnelle et à la proposition de contenus et d’initiatives pour les années à venir.

Dans tous les webinaires du Forum de cette année, l’analyse des effets de la pandémie en Afrique était au centre du sujet et en particulier les nombreux effets de cette pandémie sur les femmes, qui, en tant que grandes dispensatrices de soins et opératrices de l’économie informelle, ont le plus souffert de ses conséquences. La santé en tant qu’élément essentiel de toutes les politiques, l’augmentation des inégalités sur le marché du travail, la résistance des femmes africaines et leurs efforts pour la paix ont été quelques-uns des principaux sujets abordés.

Avec les leadeuses africaines de cette édition, 57 politiciennes de haut niveau de 30 pays africains ont participé à ce programme, promues personnellement par María Teresa Fernández de la Vega. L’objectif principal du projet est de créer un réseau de dirigeantes africaines engagées à renforcer la démocratie et l’égalité sur le continent, en se concentrant sur le développement humain et en contribuant à la bonne gouvernance, à la paix et, en fin de compte, à la dignité et au bien-être des personnes.

Amis de la Fondation