La ministre des Affaires étrangères de Guinée-Bissau avec Mujeres por África


Madrid, le 28 Janvier 2021. Suzi Carla Barbosa est venue en Espagne pour une visite de travail. Les relations entre les deux pays se resserrent chaque jour davantage, les contacts et les échanges économiques se multiplient et la coopération bilatérale se renforce.

Mais la ministre a toujours été une féministe active et engagée. Comme nous, elle sait que soutenir et autonomiser les femmes et promouvoir l’égalité est le meilleur moyen de contribuer au développement d’un pays.

Cela a été confirmé par la ministre et notre présidente, María Teresa Fernández de la Vega, lors de la réunion qu’elles ont tenue cet après-midi au siège de la fondation. Elle était accompagnée de l’ambassadeur d’Espagne à Bissau, Marcos Rodríguez Cantero, et de l’ambassadeur de Guinée à Madrid, Abel Coelho de Mendoça.

La présidente a présenté les principaux projets de la fondation à la ministre, en mettant l’accent sur le réseau de dirigeantes politiques africaines qui s’est constitué autour du forum sur la gouvernance que nous avons organisé à l’Université de Yale, et sur le programme Elles font de la recherche, qui compte déjà quatre-vingts femmes scientifiques africaines parmi ses bénéficiaires.

La ministre, qui a vécu aux Canaries dans le passé, s’est déclarée adepte des initiatives de la fondation, ainsi que de la figure de sa présidente, et a montré un grand intérêt pour ces projets, et aussi, en particulier, pour la formation des coopératives de pêche. Elle a également invité la présidente à se rendre en Guinée-Bissau. María Teresa sera, a-t-elle dit, ravie de faire une fois que la pandémie le permettra.

Amis de la Fondation