Emanuela del Re, avec la Fondation Mujeres por África


Madrid, 8 septembre 2021. Emanuela del Re, représentante spéciale de l’Union européenne pour le Sahel, s’est rendue hier à notre siège pour s’entretenir avec María Teresa Fernández de la Vega, présidente de la Fondation Mujeres por África, et son équipe, afin d’explorer les possibilités de collaboration.

Mme del Re a exprimé  son intérêt à travailler avec des organisations de femmes et a insisté sur l’importance que l’UE attribue à leur émancipation, soulignant la nécessité de traduire cet intérêt communautaire dans la mise en œuvre de projets et d’initiatives durables afin qu’ils puissent contribuer à la transformation sociale.

La Représentante spéciale souhaite mettre en place  un réseau européen de projets pour la promotion des femmes dans lequel des organisations de différents pays de l’UE peuvent travailler ensemble.

Pour sa part , María Teresa Fernández de la Vega a transmis à Emanuela del Re l’intérêt particulier que Mujeres por África a eu depuis ses débuts pour la région du Sahel, compte tenu de sa situation géostratégique et de la problématique caractéristique dont elle souffre depuis des années et dont, a-t-elle dit, les principales victimes sont toujours les femmes.

Cependant, a-t-elle souligné, les femmes sont aussi les seules qui peuvent apporter la cohésion au Sahel.

La présidente de la fondation a décrit en détail les projets que nous avons mis en place dans la région, depuis « Femmes du Mali pour la paix » , qui a offert une formation de leadership et de médiation aux femmes de ce pays, jusqu’au séminaire organisé récemment en collaboration  avec l’Alliance des civilisations des Nations unies, avec laquelle nous travaillons depuis deux ans dans le cadre de l’initiative « Alliance des femmes pour la paix ».

Fernández de la Vega a insisté auprès de Mme del Re sur le fait que l’Europe, dans sa relation avec le Sahel et l’Afrique en général, doit penser avant tout aux intérêts des citoyens africains et non à ses propres intérêts politiques, ce que la représentante spéciale a approuvé, et lui a offert le plein soutien de la Fondation Mujeres por África dans l’importante tâche qui l’attend.

Amis de la Fondation