Cours de formation en ligne pour les enseignants de l’université d’Oujda


 

Madrid, le 14 décembre 2020. Une conférence virtuelle s’est tenue aujourd’hui pour ouvrir le cours de Elearning destiné aux enseignants de l’Université Mohamed I d’Oujda. Formation promue par Mujeres por África qui sera réalisée en collaboration avec l’Université Complutense de Madrid et plus particulièrement avec son Unité d’Égalité.

Le président de l’Université Mohamed I, le professeur Yassine Zarhloule, notre présidente, María Teresa Fernández de la Vega, la déléguée du recteur de l’Université Complutense pour l’égalité, le professeur Isabel Tajahuerce, et la directrice de l’unité de genre de l’institution, le professeur Magdalena Suárez, la coordinatrice du projet, le professeur Zoulikha Irzi, et le professeur Mehdi Kaddouri, directeur du Centre d’apprentissage électronique de l’Université Mohamed I, entre autres, sont intervenus lors de l’ouverture du cours.

L’objectif de ce cours est de renforcer les compétences digitales des enseignants de l’Université d’Oujda, et surtout pour pouvoir développer, dispenser et évaluer des cours en ligne à une époque de pandémie mondiale où ces capacités sont particulièrement nécessaires.

Lors de l’ouverture du cours aujourd’hui, qui sera enseigné dès le mois de janvier après les vacances de Noël, par quelques quatre-vingt enseignantes, il a été souligné la nécessité de combler le fossé numérique qui existe entre les hommes et les femmes, car les femmes sont encore en retard en matière d’accès et d’utilisation des outils numériques. La présidente de Women for Africa a déclaré que « les enseignantes doivent être en mesure de dispenser le meilleur enseignement possible grâce aux outils numériques, car c’est une garantie d’avenir pour ces jeunes. Mais c’est aussi la garantie de notre solvabilité, de notre capacité à faire notre travail, en l’occurrence le précieux travail d’enseignement, avec les outils que les nouvelles technologies mettent entre nos mains ».

Amis de la Fondation