Conférence sur l’avenir de l’Agenda pour les femmes, la paix et la sécurité


Le 23 novembre, une conférence se tiendra sur « L’avenir de l’agenda des femmes pour la paix et la sécurité », à laquelle participeront la ministre de la défense, Margarita Robles, la présidente de la Fondation « Femmes pour l’Afrique « , María Teresa Fernández de la Vega, et la représentante spéciale de l’OTAN, Clare Hutchinson.

Cet événement, organisé par l’Institut Universitaire General Gutiérrez Mellado et la Fondation « Femmes pour l’Afrique » avec la collaboration du Secrétariat général de la politique de défense, s’inscrit dans le cadre des actes en commémoration du vingtième anniversaire de la résolution 1325 (2000) du Conseil de sécurité des Nations unies. Il est également lié à l’initiative « Dialogues des femmes sur la défense » pour discuter de leurs perceptions sur ce sujet.

La résolution 1325 a marqué une étape importante dans la défense de l’égalité des genres et dans la prise de nouveaux engagements par la communauté internationale pour promouvoir le rôle des femmes en tant qu’agents de la paix. Depuis lors, dix résolutions ont été approuvées qui mettent l’accent sur l’importance de la participation des femmes à la prévention et à la résolution des conflits, ainsi qu’aux processus politiques inclusifs afin de parvenir à une paix durable et viable.

La conférence sera inaugurée par le recteur de l’Université nationale d’enseignement à distance, Ricardo Mairal, et le secrétaire général de la politique de défense, Juan Francisco Martínez Núñez. Ensuite, la table ronde examinera les progrès réalisés jusqu’à présent dans le cadre d’une approche intégrale et transversale et les défis qui restent à relever pour atteindre les objectifs de cet agenda.

La promotion et la protection des femmes dans les situations de conflit, leur leadership dans la prise de décision et leur contribution aux opérations de maintien de la paix, seront notamment abordés. Des représentants des sphères académiques, politiques, institutionnelles et sociales, ainsi que de l’ONU Femmes et du Comité de l’OTAN sur les perspectives de genre, participeront.

L’événement sera ensuite clôturé par la ministre de la défense, Margarita Robles, en compagnie de la présidente de la Fondation « Women for Africa », María Teresa Fernández de la Vega, et de la représentante spéciale, Clare Hutchinson.

L’événement aura lieu dans l’après-midi, de 16 à 19 heures, et sera diffusé en direct et enregistré sur la chaîne UNED.

Amis de la Fondation