Mona Said Mahmoud. Egypte


04/04/2020

Je suis Mona Said Mahmoud d’Egypte, bénéficiaire de Science by woman, 4ème édition

Mona Said EgyptLa situation en Égypte est totalement maîtrisée. Depuis la mi-mars, le gouvernement égyptien a pris des mesures progressives pour faire face à la propagation du coronavirus, en commençant par fermer les écoles et les universités. Il a également suspendu les vols internationaux jusqu’à la mi-avril.

En outre, un couvre-feu partiel de deux semaines a été imposé le 24 mars 2020, tandis que tous les restaurants, cafés, cafétérias, casinos, boîtes de nuit, bars, centres commerciaux (galeries marchandes) et autres commerces locaux ont été complètement fermés jusqu’au 14 avril 2020. De plus, le ministère de l’Awqaf [Fonds de Dotation] a prolongé la fermeture des mosquées et des lieux de culte jusqu’à une date ultérieure à l’échelle nationale.

Le Premier ministre a ordonné d’augmenter le nombre de laboratoires nécessaires pour faire les tests PCR dans les hôpitaux de l’État. Pendant ce temps, le président Abdel Fattah El-Sisi a ordonné au gouvernement de fournir des denrées alimentaires de base et d’augmenter les réserves alimentaires stratégiques pour répondre aux demandes de la population dans tout le pays, dans le cadre des mesures strictes prises par le gouvernement pour enrayer l’épidémie de virus.

Certains chercheurs ont révélé que les faibles nombres de cas en Egypte, était du au vaccin BCG contre la tuberculose que tous les Egyptiens ont pris. Cette théorie doit faire l’objet de plus amples investigations. Avec une immunisation spécifiquement ciblée contre la maladie pandémique Covid-19 dans un an au moins, l’Organisation mondiale de la santé affirme qu’il est important de savoir si le vaccin BCG peut réduire la maladie chez les personnes infectées par le coronavirus, et encourage les groupes internationaux à collaborer avec une étude menée par Nigel Curtis, responsable de la recherche sur les maladies infectieuses, à l‘Institut de recherche pour enfants Murdoch à Melbourne.

Au sein du National Research Centre, CNRC, nous avons un centre d’excellence en virologie, et ils travaillent à la mise au point d’un vaccin contre le Coronavirus.

Enfin, nous devons renforcer notre système immunitaire en mangeant des légumes et des fruits frais, du miel. Dormir bien et boire beaucoup d’eau. Nous croyons que notre Dieu nous aidera dans cette situation.

Traduit par Paola Fourcaud

Amis de la Fondation