Mai F. Tolba. Egypte


04/04/2020

Mai Tolba EgyptLe gouvernement égyptien a pris d’excellentes mesures préventives en fermant les écoles et les universités avant même qu’un cas de covid-19 ne soit diagnostiqué chez les étudiants ou les membres du personnel enseignant. De plus, tous les vols ont été suspendus à partir du 19 mars.  J’étais également heureuse d’entendre que de nombreuses organisations font des dons pour acheter plus d’appareils respiratoires pour les hôpitaux afin d’augmenter leur capacité en cas de besoin. De plus, le gouvernement et les organisations caritatives non gouvernementales font un excellent travail pour soutenir les familles défavorisées et celles qui dépendent de revenus quotidiens. Il est très important d’examiner cette situation partout dans le monde.

Personnellement, j’essaie d’être positive et de faire de mon mieux dans cette situation. J’aime concentrer mes efforts sur ce que je peux contrôler pour être en mesure d’apporter un changement. En tant que professeure à la faculté de pharmacie de l’université Ain Shams, nous sommes passés à l’enseignement en ligne en douceur en utilisant Google classroom. J’aide également mes universitaires de troisième cycle à finaliser leur thèse ou leurs manuscrits comme d’habitude. En outre, j’essaie de participer à la sensibilisation du public en fournissant des conseils simplifiés par le biais de ma plateforme en ligne « Cancer et les gardiens du château » sur Facebook et Instagram.

Le message que j’aimerais adresser à tout le monde est que nous devons faire plus pour nous aider et nous soutenir mutuellement en ces temps difficiles. Alors, chaque jour, demandez-vous comment et qui je peux aider aujourd’hui ! Même un coup de fil pour vérifier si quelqu’un d’autre va bien peut faire une grande différence de nos jours.

Dr. Mai F. Tolba

Professeure et chercheuse en cancérologie, Université Ain Shams, Faculté de pharmacie

Traduit par Fourcaud

Amis de la Fondation