Jessie Kalepa. Malawi


03/04/2020

Jessie Kalepa MalawiAu 31 mars 2020, le Malawi n’a aucun cas confirmé de coronavirus, mais le gouvernement met en place des mesures de préparation et de prévention.  De nombreux partenaires, tels que les Nations Unies, l’UKAID par le biais du Ministère du Développement International et la fondation Jack Ma, ont fait des dons pour aider le Malawi à préparer et à mettre en œuvre les mesures de prévention. Le 20 mars, le président a déclaré l’état de catastrophe, ce qui a appelé tous les secteurs concernés à une intervention d’urgence. Toutes les écoles et tous les collèges ont été fermés et tous les étudiants sont rentrés chez eux, les magasins, les banques et les hôpitaux ont mis en place des installations de lavage des mains pour encourager le lavage fréquent des mains, le gouvernement a également mis en place des centres de quarantaine dans tout le pays et quelques laboratoires de test.

Le 27 mars, le gouvernement a institué des mesures dans le secteur des voyages et des transports. Ces mesures comprennent la suspension de tous les bus transfrontaliers, des restrictions sur les transports publics, une réduction de 60% du nombre de passagers dans les transports publics, et aucun animal n’est autorisé dans les véhicules publics.

Bien que le Malawi n’ait pas de cas confirmé pour le moment, mon travail a été affecté. Je travaillais au Mozambique depuis février et j’ai dû rentrer à cause du COVID-19. Non seulement mes activités quotidiennes ont été affectées parce que je dois me protéger du virus, mais aussi parce que je ne peux pas voyager ou visiter des endroits bondés de gens et que cela me rend parfois paranoïaque. Si l’on considère la communauté dans son ensemble, cette pandémie a affecté le monde des affaires, car certaines entreprises ont fermé leurs portes. La plupart des habitants des communautés rurales n’ont pas été très touchés, car certains d’entre eux ne sont pas encore conscients de la situation, mais le gouvernement a lancé des campagnes de sensibilisation.

À long terme, cette pandémie affectera les petites entreprises : certaines personnes dépendent d’elles pour leur survie et si le Malawi a un cas confirmé et qu’on doit se confiner, ce sera une expérience difficile pour elles.

Traduit par Paola Fourcaud

Amis de la Fondation