Des femmes qui brisent les codes. Ayat Mneina a fait découvrir au monde la révolution libyenne


12/05/2022

Les 19 et 20 mai prochains, une centaine de femmes leaders de l’Afrique, de l’Amérique latine et de l’Europe célébreront à Madrid une grande rencontre intitulée « Les ponts des femmes. Propositions du sud pour un changement global ». À cette occasion, elles débâteront sur les principaux thèmes qui préoccupent la planète. L’objectif est en effet d’écouter ces femmes afin de les prendre en compte. Pour ce faire, elles élaboreront un document avec des propositions ; document qui sera par la suite présenté à la communauté internationale.

Dans cette section, nous vous présentons certaines de ces leaders. Ce sont toutes des femmes qui vont vous impressionner. Nous avons dû faire un choix et nous nous sommes basées sur celles qui seront les coordinatrices des divers groupes de travail. Vous trouverez également la biographie de toutes les participantes sur cette page web.


Aujourd’hui, nous vous présentons : AYAT MNEINA

 

Ayat Mneina a fait découvrir au monde la révolution libyenne.

Ayat Mneina a été une des personnes permettant de contribuer à informer la communauté internationale sur ce qui s’est passé durant la révolution et la guerre civile de Lybie en 2011. Elle a utilisé la force des réseaux sociaux qui lui ont permis de contourner la censure de son pays envers les médias.

Elle est la fondatrice de ShababLibya (Mouvement de la jeunesse libyenne), une plateforme qui dénonce et diffuse en direct la situation du pays via Twitter et Facebook. Les chaînes les plus importantes du pays ainsi que les médias internationaux ont profité de ses contacts et de ses images pour retransmettre des informations fiables sur la Libye.

Ayat Mneina mène une activité intense en partageant ses connaissances sur son pays. En tant que conseillère indépendante et fervente défenseuse des droits humains, elle est une voix admise dans les grands forums internationaux.

Actuellement, elle fait partie de Stories of Girls Resistance, un programme de narration féministe où les jeunes racontent leurs histoires inspirantes et ce, sans filtre. Ainsi, ces femmes imaginent un monde meilleur pour elles-mêmes et pour toutes les autres. Mneina est aussi Commissaire pour la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord au sein de cette initiative et diffuse leurs histoires via Instagram.

Elle habite au Canada et organise des cours contre le racisme pour l’administration publique canadienne.

Elle possède une maîtrise en Santé publique de la London School of Hygiene and Tropical Médecine. Mneina a occupé divers postes dans le domaine académique en tant que chercheuse au sein du Centre d’évaluation de vaccins et médicaments, ainsi que dans le gouvernement en tant qu’analyste de politiques dans l’Assemblée législative de Manitoba.

Elle appartient à Karama, un réseau important de femmes du Moyen Orient et d’Afrique du Nord dont l’objectif est de mettre fin à la violence envers les femmes et les filles. Le projet vise également à promouvoir la participation des femmes dans les décisions qui les concernent.

Avec Obiageli Ezekwesili, elle est coordinatrice du groupe de travail Autonomisation économique, technologique et digitale.

(Rebeca M. González, traductrice stagiaire. Universidad de Alcalá)

#SouthWomenBridges

Pont des Femmes

Amis de la Fondation