Nous organisons la conférence internationale Les Ponts des Femmes


Depuis 2015, la Fondation Mujeres por África organise, avec le soutien du Banco Santander, un forum de réflexion sur la gouvernance et le leadership stratégique à l’Université de Yale, auquel des leaders politiques africaines au plus haut niveau ont assisté. Et enfin, maintenant nous allons réunir ces femmes à la conférence Les Ponts des Femmes. Propositions depuis le sud pour le changement global, qui aura lieu le 19 et 20 mai à Madrid avec la présence de notre présidente d’honneur, Sa Majesté la Reine Letizia.

Nous organisons ce sommet aussi dans notre 10ème anniversaire. Mujeres por África est née en 2012 et la meilleure manière de célébrer cette occasion est la réunion de ces dirigeantes magnifiques, avec des autres leaders qui nous avons ajouté dans notre réseau de femmes politiques africaines.

La Fondation a été toujours consciente de l’importance cruciale de la présence des femmes occupant des postes de grande responsabilité pour avancer en matière d’égalité. La politique dans tout le monde a seulement reflété jusqu’à ce moment les valeurs du genre prédominant : le genre masculin. Et il est temps, il est grand temps depuis longtemps que les valeurs des femmes soient également prises en compte.

La conférence aura lieu dans deux auditoriums de l’UNED (l’Université à distance espagnole) et réunira près de 70 leaders politiques africaines. En plus, un groupe important de femmes politiques et activistes latinoaméricaines y participeront, ainsi que de nombreuses responsables d’organisations internationales. C’est pourquoi cette conférence s’appelle Les Ponts des Femmes. Ce sont les ponts construits avec la solidarité, les visions, les objectifs partagés et le travail conjoint des femmes. Cette fois, les ponts vont approcher les femmes du sud : les Africaines et les Latinoaméricaines avec les Européennes du sud, c’est-à-dire, les Espagnoles, pour mener à bien des propositions à la communauté internationale.

Il s’agit de propositions que nous travaillons depuis des mois avec les leaders à partir d’un document de base qu’elles commentent, élargissent et enrichissent avec leurs propres contributions et auquel nous allons dédier la première après-midi du sommet. Voilà l’objectif. L’objectif de faire entendre les voix des femmes du sud, d’écouter leurs arguments, leurs revendications, leurs buts. Ces buts ne sont pas seulement dirigés aux femmes, mais aussi à la communauté internationale, à la citoyenneté globale.

Dans la Fondation Mujeres por África, nous allons nous occuper de communiquer ces propositions à tous les gouvernements africains et latinoaméricains, aux organismes régionaux, aux agences internationales, à toutes les organisations avec pouvoir et influence. Ce projet est pour que les femmes soient prises en compte car elles, les femmes les plus puissantes d’Afrique et les plus influentes d’Amérique latine seront réunies à Madrid le mois prochain.

En plus, autour de cette conférence, Mujeres por África produira son deuxième long-métrage documentaire. Le premier a été l’un de nos premiers projets, réalisé par Inés París, sous le nom de Manzanas, pollos y quimeras (« Pommes, poulets et chimères », en français). Il présentait un groupe de femmes africaines résidentes en Espagne afin de finir avec les clichés existants. Tous nos lecteurs peuvent en profiter sur notre canal de YouTube.

Maintenant, cette réalisatrice, qui est aussi notre conseillère audio-visuelle, tournera un nouveau documentaire sur les thèmes de cette conférence et le leadership politiques des femmes du sud. Quatre réalisatrices africaines participeront dans l’élaboration : chacune d’elles tournera un court-métrage sur une femme iconique de leurs pays et elles assisteront aussi au sommet.

Elles sont Nadia El Fani, de la Tunisie ; Machérie Ekwa Bahango, de la République démocratique du Congo ; Desiree Kahikopo-Meiffret, de la Namibie ; et Nadine Ibrahim, du Nigéria.

Pour organiser cette conférence, nous comptons sur le grand soutien du Gouvernement espagnol, qui nous accompagne en tout moment, notamment depuis le ministère des Affaires étrangers et depuis le ministère de la Culture. Pedro Sánchez, le président, assistera à la session d’inauguration.

Nous voulons également remercier notre Patronat, qui a tellement travaillé dans cette conférence. Nous voulons mentionner notamment le Banco Santander, qui a été de notre côté depuis le premier jour de travail avec les leaders politiques.

Nous remercions aussi l’UNED, qui sera notre hôtesse de manière absolument désintéressée, et son recteur, Ricardo Mairal.

Finalement, nous souhaitons remercier notre présidente d’honneur, S.M. la Reine, qui a soutenu ce projet depuis le début et qui présidera la session d’inauguration le 19 mai.

Amis de la Fondation