Lancement du projet Les filets de Yemayá – Mozambique


Lancement du projet Les filets de Yemayá – Mozambique

7 juin 2021. Aujourd’hui a débuté le nouveau projet de Mujeres por África dans le district de Jangamo, province d’Inhambane, Mozambique. L’objectif du projet est de renforcer le leadership des femmes par la création d’une coopérative dans le secteur de la pêche artisanale durable, une activité importante dans cette région du pays.

Ce projet est réalisé en collaboration avec Aspegi, l’Association des professionnels et des femmes entrepreneuses de Gipuzkoa, et l’initiative Duna Lodge, un projet local de tourisme durable et engagé situé dans la région.

Le projet est financé par la Diputación Provincial de Gipuzkoa dans le cadre de son programme Gipuzkoa Coopera, et s’inscrit dans la lignée du projet précédent, Les filets de Yemayá – Sénégal, qui a travaillé avec une coopérative de femmes dans le secteur de la pêche dans la ville de Thiaroye sur Mer dans ce pays, également réalisé en collaboration avec Aspegi.

Aujourd’hui s’est tenue la séance de présentation du projet, à laquelle a participé une vingtaine des femmes qui seront les bénéficiaires. Au cours de la session, les objectifs du programme ont été expliqués. Celui-ci utilisera principalement la formation dans différents domaines et l’échange d’expériences comme outils pour soutenir l’autonomisation des participantes mozambicaines et leur organisation en coopérative.

Les premières semaines seront consacrées à la formation en matière de santé, qui a été identifiée comme l’un des principaux problèmes de ces femmes, dans le but d’en faire des leaders de leurs communautés dans ce domaine.

Cette formation sera dispensée par Araceli Alonso, professeure à l’Université du Wisconsin, qui possède une grande expérience dans ce domaine dans différents pays africains.

Par la suite, un cycle de contacts et d’échanges d’expériences avec des associations de femmes du Pays basque et d’autres communautés autonomes espagnoles sera lancé et il sera géré par Aspegi.

Par la suite et jusqu’à la fin de l’année, commencera une formation plus technique sur le secteur de la pêche et sa transformation, dont le contenu sera défini avec les bénéficiaires en fonction des problèmes, besoins et opportunités qu’elles considèrent prioritaires.

Il convient de rappeler que le soutien et l’accompagnement des femmes dans le secteur de la pêche en Afrique est devenu ces dernières années l’une des activités récurrentes de Mujeres por África, qui, outre promouvoir le projet Les filets de Yemayá au Sénégal et au Mozambique, a également travaillé avec les femmes de la province de Nador, au Maroc, où, entre autres, les premières associations de ramendeuses et d’algoculture du pays ont été créées.

Amis de la Fondation