Toutes et tous contre l’ablation

Nouvelles

Toutes et tous contre l’ablation

Madrid, 6 février 2013. La Fondation Mujeres por África se joint à la Journée Internationale contre la Mutilation Génitale Féminine, célébrée aujourd’hui sous les auspices de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour sensibiliser l’ensemble de la planète à cette pratique.

On calcule que la mutilation génitale féminine touche actuellement près de 140 millions de filles et femmes, pour la plupart en Afrique subsaharienne ; tous les ans, près de 3 millions de filles courent le risque de la subir.

La pratique de l’ablation constitue une violation fondamentale des droits des femmes et des filles, une atteinte à l’intégrité physique et psychique qui cause des dommages irréparables. L’OMS accorde cette année une attention très particulière à la tendance préoccupante du fait que ce soient les agents sanitaires qui réalisent eux-mêmes la mutilation génitale féminine, contribuant ainsi à son maintien et à sa légitimation.

En novembre dernier, l’Assemblée Générale de l’ONU a adopté une résolution qui condamne la mutilation génitale féminine et demande aux États membres de l’interdire et de punir sa pratique. Elle les exhorte à favoriser des programmes qui visent à la prise de conscience et incite les leaders communautaires et religieux, les institutions de l’enseignement, les medias et les familles à y participer. Cette résolution a été adoptée à l’unanimité par les  pays membres des Nations Unies.

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million