Présentation de Voix Vertes en Tanzanie

Nouvelles

Présentation de Voix Vertes en Tanzanie

Dar es Salam, lundi 12 juillet 2016. Hier, à Dar es Salam, s’est tenue la présentation publique de Voix Vertes, un projet de la Fondation Mujeres por África grâce auquel 15 femmes de ce pays (5 agricultrices, 5 leaders sociales et 5 journalistes) développent un vaste projet pour combattre les effets du changement climatique et pour sensibiliser la population à ce problème par le biais d’initiatives vertes menées dans leurs propres communautés. La diffusion de ces initiatives est réalisée par les cinq journalistes qui sensibilisent la société sur les conséquences néfastes d’un phénomène qui touche toute la planète et notamment les femmes, car ce sont elles qui s’occupent de l’approvisionnement en eau et en aliments pour leurs familles.

À peine quelques mois après leur mise en marche, les initiatives des 15 Voix Vertes donnent du travail à plus de 250 femmes, ce qui montre l’effet multiplicateur de ce projet. Grâce à des techniques telles que le séchage de fruits et de légumes ou les plantations résistantes au manque d’eau, ces femmes obtiennent des recettes qui permettent l’amélioration de la vie de leurs familles mais aussi de leurs communautés.

Pendant la présentation à Dar es Salam, qui a réuni les 15 bénéficiaires et la plupart des femmes qui ont participé au programme, la vice-présidente de la Tanzanie, Samia Suluhu Hassan, a engagé le soutien de son gouvernement à ce projet “pour parvenir à ce que les Voix Vertes soient écoutées à travers tout le territoire national et même dans les pays voisins.”

Pendant son intervention, la présidente de la Fondation Mujeres por África a fait l’éloge de la force et de l’engagement des femmes tanzaniennes, qu’elle continuera d’accompagner -a-t-elle dit- pour garantir que la terre continue de fructifier. De même, María Teresa Fernández de la Vega a souligné que la lutte contre le changement climatique n’est pas uniquement une affaire environnementale mais une façon de défendre les droits humains des femmes et de progresser vers l’égalité.

Outre la vice-présidente de la Tanzanie et la présidente de MxA, la présentation a compté avec les interventions de l’ancienne présidente du Parlement Panafricain, Gertrude Mongella, qui, de plus, est une conseillère de la Fondation et la journaliste et la coordinatrice de Voix Vertes en Tanzanie, Sececela Balysidia.

L’équipe de la Fondation MxA a prévu de visiter pendant les prochains jours quelques initiatives conduites par les 15 Voix Vertes à travers la Tanzanie, comme par exemple sur l’île de Ukerewe sur le Lac Victoria, ou dans la ville de Morogoro. 

Plus d’informations sur les Voix Vertes

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million