Lancement de STOP Fístula au Círculo de Bellas Artes

Nouvelles

Lancement de STOP Fístula au Círculo de Bellas Artes

 

Madrid, jeudi 21 février. La présentation du roman « Emmène-moi à Farafangana » du chirurgien José Manuel Devesa  sur la photo avec la présidente de Mujeres por África, María Teresa Fernández de la Vega, et Almudena Grandes, qui signe l’introduction du livre a eu lieu hier au Círculo de Bellas Artes de Madrid.

 

Pendant la présentation, María Teresa Fernández de la Vega a souligné l’importance du rôle des femmes en Afrique, où elles sont à la fois les véritables actrices principales du progrès mais aussi les victimes des inégalités et des injustices. C’est le cas des deux millions de femmes qui souffrent de fistule obstétricale, une maladie qui  brise leurs vies et les condamne à l’exclusion sociale. María Teresa Fernández de la Vega a annoncé la mise en route d’un important projet afin de combattre ce fléau au Libéria de la part de la Fondation qu’elle préside.

 

 

L’auteur du roman, José Manuel Devesa, a raconté son expérience en Afrique, continent où il retourne sans cesse afin de mettre ses connaissances et sa vaste expérience de chirurgien au service des femmes abandonnées et discriminées et souffrant les effets de la « blessure innommable ».

L’auteur de « Emmène-moi à Farafangana » a réalisé des opérations dans différents lieux du continent noir .Depuis 2005 il dirige un programme à Madagascar pour le traitement spécifique de la fistule, technique chirurgicale qu’il a perfectionnée à l’Addis Abbaba Fistula Hospital, en Éthiopie, qui est la référence mondiale pour cette pathologie. Lors de son intervention, Devesa a expliqué les raisons qui l’ont poussé à écrire ce roman.

 

Almudena Grandes a remercié la Fondation Mujeres por África de lui avoir fait connaître « Emmène-moi à Farafangana » qui l’a beaucoup touchée. L’écrivaine a raconté son expérience en tant que  lectrice de « l’histoire d’un pèlerinage incessant, celui d’une jeune femme atteinte d’une fistule, qui sillonne l’île de Madagascar à la recherche des médecins qui peuvent mettre fin à son malheur». Almudena Grandes a souligné l’importance des services de santé publics pour garantir l’égalité.

 

La Fondation Mujeres por África parraine la publication de ce roman  qu’on peut acheter dans les librairies des grand magasins El Corte Inglés dans le cadre de son projet STOP Fístula, dont le rôle est notamment combattre ce fléau qui touche plus de deux millions de femmes, principalement des africaines, et qui est encore une réalité peu connue.

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million