Lancement de l’appel à candidatures de la 3ème édition d’« Elles font de la recherche » destiné aux femmes scientifiques et chercheuses africaines

Nouvelles

Lancement de l’appel à candidatures de la 3ème édition d’« Elles font de la recherche » destiné aux femmes scientifiques et chercheuses africaines

28 juillet 2017. Suite au succès des deux éditions précédentes, la Fondation Femmes pour l´Afrique lance la troisième édition d’« Elles font de la recherche », un programme qui encourage le leadership des femmes africaines dans le milieu de la recherche scientifique et le transfert de technologies et renforce la capacité des centres de recherche dans leurs pays d’origine. Le but principal est de permettre aux chercheuses et aux femmes scientifiques africaines de faire face aux grands défis auxquels est confronté le continent par le biais de la recherche en matière de santé et de biomédecine, d’agriculture et de sécurité alimentaire, d’eau, d’énergie et changement climatique, de mathématiques, de technologies de l’information et la communication et de sciences économiques.

Afin d’atteindre cet ambitieux objectif, la FMxA collabore avec de prestigieux centres de recherche espagnols, reconnus pour leur excellence au niveau national et international, ce qui assure l’excellence de la recherche scientifique en différents domaines.

Les centres concernés dans cette troisième édition sont : l’Institut de Sciences Photoniques (ICFO, www.icfo.eu), le Centre National de Biotechnologie (CNB, www.cnb.csic.es), l’Institut de Sciences Mathématiques (ICMAT, www.icmat.es), le Centre Génomique (www.crg.es), l’École supérieure d’Économie de Barcelone (http://www.barcelonagse.eu), l’Institut de Recherche Vall d'Hebron (VHIR, Http://en.vhir.org), l’Institut de Neurosciences (IN, http://in.umh.es/), le Centre de Recherche Kronikgune (www.kronikgune.org/en/), Biocruces (bc) (www.biocruces.com) et DeustoTech (http://deustotech.deusto.es/).

Chaque centre accueillera une chercheuse senior pour une période de six mois. Les candidates sélectionnées recevront une formation et intègreront un groupe de travail dynamique, multidisciplinaire et très compétitif, où elles pourront développer leurs projets de recherche et acquérir des compétences supplémentaires.

Les candidatures reçues feront l’objet d’un processus de sélection rigoureux.

Le but ultime du programme est de permettre aux femmes africaines de jouer un rôle de leadership dans le processus de transition de l’Afrique vers une économie reposant sur la connaissance et l’innovation par le biais d’une recherche qui puisse être transférée vers des produits, des processus, des services et des technologies qui aient un impact sur leurs communautés d’origines.

Les dix nouvelles femmes scientifiques viendront s’ajouter aux 16 autres qui ont déjà bénéficié de ce programme.

Plus de renseignements

 

 

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million