La présidente de la Fondation MxA en Tunisie

Nouvelles

La présidente de la Fondation MxA en Tunisie

Jeudi 30 juillet 2015. La présidente de la Fondation Mujeres por África a finalisé hier sa visite en Tunisie où elle a pu rencontrer des personnalités institutionnelles et sociales afin de leur présenter le travail de la Fondation et leur faire part de sa volonté de mettre en place des actions destinées à promouvoir le développement du pays à travers les femmes tunisiennes.

La visite a eu lieu quelques semaines après le dernier attentat islamiste qui a mis fin à la vie de 38 touristes étrangers et dont les conséquences portent sérieusement préjudice au tourisme, secteur clef de l’économie de la Tunisie. María Teresa Fernández de la Vega a présenté ses condoléances et sa solidarité au Gouvernement et au peuple tunisiens. De même, elle a souligné le soutien de la Fondation MxA à la lutte contre le terrorisme.

María Teresa Fernández de la Vega s’est réunie avec le Premier Ministre, Habib Essid, avec le Ministre des Affaires Étrangères, Taïeb Baccouche, avec la Ministre de la Femme, la Famille et l’Enfance, Samira Merai ; avec la Ministre de la Culture, Latifa Lakhdar, et la Ministre du Tourisme, Salma Elloumi. Lors de ces rencontres, la présidente de MxA a souligné sa volonté de collaborer avec les institutions tunisiennes pour le développement et la mise en marche d’initiatives ayant pour but la conservation des droits des femmes ainsi que  l’amélioration de leur situation, en privilégiant les projets dans les domaines de l’entrepreneuriat et le développement économique.

Dans le domaine parlementaire, la présidente de la Fondation MxA a proposé son conseil pour l’élaboration de la Loi contre la Violence sexiste qui est en phase de préparation dans ce pays, ainsi que pour le développement des protocoles que la mise en place de cette importante normative exige.

María Teresa Fernández de la Vega a maintenu d’autres réunions intéressantes, parmi lesquelles on peut signaler celle avec la Présidente de l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates, Saida Rached, et avec la directrice exécutive de CAWTAR (Centre de la Femme Arabe pour la Formation et la Recherche), Soukeina Bouraoui. Elle y a appris les principaux défis auxquels les femmes font face dans ce pays, dont la Constitution est une des plus avancées au monde en matière de reconnaissance de l’égalité de genre. 

 

 

 

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million