La Fondation ASISA, partenaire du programme de bourses Learn Africa

Nouvelles

La Fondation ASISA, partenaire du programme de bourses Learn Africa

  • Elle financera le doctorat d’une chercheuse en Épidémiologie et Santé Publique au sein de sa chaire à l’Université Rey Juan Carlos

Jeudi 4 mai. María Teresa Fernández de la Vega, présidente de la Fondation Femmes pour l’Afrique, et Francisco Ivorra, président de la Fondation Asisa, ont signé cet après-midi une convention cadre afin de collaborer dans le domaine de la santé publique.

Dans cette convention, Asisa et Femmes pour l’Afrique expriment leur volonté de travailler ensemble dans des projets visant à atteindre l’Objectif 3 du Développement Durable : garantir une vie saine et promouvoir le bien-être. Ainsi, les deux institutions désirent favoriser des actions dans le domaine de la santé materno-infantile en Afrique et promouvoir la connaissance, la formation et la recherche dans des domaines concernant la santé, et notamment la santé des femmes.

Lors de la signature de la convention, un premier accord spécifique a été souscrit, en guise de premier fruit de cette collaboration : la Fondation ASISA devient membre du programme Learn Africa, qui accorde des bourses à des étudiantes et des chercheuses africaines dans des universités espagnoles.

Plus concrètement, la Fondation ASISA financera, au sein de la chaire de médecine humanitaire de cette entité à l’Université Rey Juan Carlos, une bourse pour une chercheuse africaine du Programme de Doctorat en Épidémiologie et Santé Publique (Interuniversitaire) d’une durée de 3 à 5 ans.

Ces études se feront surtout à distance, même si la lauréate de la bourse réalisera des séjours d’un mois par an en Espagne.

La Fondation Femmes pour l’Afrique veut remercier publiquement la Fondation ASISA pour sa généreuse collaboration à cette bourse qui concerne un domaine ─ celui de l’épidémiologie ─ particulièrement intéressant pour les chercheuses du continent africain.

 

 

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million