L’UNESCO et la FMxA (Femmes pour l´Afrique) ont signé un protocole de collaboration pour promouvoir le leadership des femmes africaines en matière d’éducation et de recherche scientifique

Nouvelles

L’UNESCO et la FMxA (Femmes pour l´Afrique) ont signé un protocole de collaboration pour promouvoir le leadership des femmes africaines en matière d’éducation et de recherche scientifique

Madrid, le 03 octobre 2017. L’UNESCO et la Fondation Femmes pour l´Afrique ont signé, à Paris, un protocole de collaboration dont l’objectif est de promouvoir l’égalité de genre, l’autonomisation des femmes et leur leadership, en particulier en Afrique.

La directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova et la présidente de Femmes pour l´Afrique, María Teresa Fernández de la Vega ont signé la convention. Toutes deux affirment qu’au XXIème la situation actuelle au niveau social, politique, environnemental et économique siècle doit être abordée de manière à dynamiser la participation des femmes dans les processus d’adoption de décisions et leur leadership dans tous les domaines et dans le monde entier.

Le protocole prévoit la coopération dans le cadre de la conception et de l’exécution d’initiatives visant à contribuer particulièrement à l’autonomisation et au leadership des femmes africaines dans les domaines de l’éducation et la recherche scientifique, deux des axes prioritaires du plan d’action de la Fondation Femmes pour l´Afrique.

Il stipule aussi que les activités conjointes qui seront développées dans le cadre de cet accord auront pour but de satisfaire les besoins et de stimuler les capacités des filles et des femmes de ce continent et, en particulier, les plus vulnérables.

Pour finir, les deux parties s’engagent à produire et à diffuser des recherches visant à sensibiliser le milieu universitaire, politique et les gouvernements, ainsi que la société dans son ensemble, sur l’égalité et l’autonomisation des femmes africaines, car elles sont le grand facteur de développement et de progrès du continent.

La Fondation Mujeres por África et en particulier sa présidente, María Teresa Fernández de la Vega, remercie Irina Bokova, qui arrivera bientôt à la fin de son mandat à la tête de l’UNESCO, pour son travail, ses efforts et son engagement dans l’égalité et l’autonomisation des femmes.

L’UNESCO (Organisation de Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture) a été fondée en 1945 avec l’objectif de contribuer à la consolidation de la paix, l’éradication de la pauvreté, au développement durable et au dialogue interculturel par le biais des sciences, de la culture, de la communication et de l’information. Elle est constituée de 195 états membres et huit membres associés.

La Fondation Femmes pour l´Afrique  est une entité privée à but non lucratif créée 2012 par María Teresa Fernández de la Vega, ancienne vice-présidente du gouvernement de l’Espagne. Son but principal est de contribuer au développement du continent africain par le biais de l’accompagnement et du soutien aux femmes, qui sont le grand moteur du progrès. L’institution est attachée à la démocratie, la gouvernance, la paix, les droits des hommes et des femmes et le développement économique et social durable.

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million