Femmes africaines qui édifient la paix

Nouvelles

Femmes africaines qui édifient la paix

Alors que l’Espagne détient la présidence en exercice du Conseil de Sécurité de l’ONU pendant le mois d’octobre, la Résolution 1325 sur les Femmes, la Paix et la Sécurité fête ses 15 ans.

 

À cette occasion, la Fondation Mujeres por África, en collaboration avec le Real Instituto Elcano, organise un forum où sera analysé le rôle majeur que les femmes jouent dans les processus de paix et où l’on exposera les expériences de femmes leaders des pays en guerre.

 

Le forum, intitulé « Femmes africaines qui construisent la paix », se déroulera pendant la matinée du 27 octobre à la Fondation Botín. L’inauguration comptera avec la présence des présidents des deux entités organisatrices, María Teresa Fernández de la Vega et Emilio Lamo de Espinosa. Elle sera suivie par une table ronde à laquelle participeront la maire de la commune du Mali Goundam, Oumou Sell Seck, qui a pris part aux pourparlers de paix du Mali ; Hilbaaq Osman, Présidente de Karama, organisation très active dans les pays arabes et notamment en Lybie et en Syrie ; et Caddy Adzuba de la République Démocratique du Congo, lauréate du Prix Príncipe de Asturias de la Concorde 2014, avocate, journaliste et activiste pour la paix et les droits des femmes. Fadumo Dayib, qui devait participer à ce débat, nous a communiqué son impossibilité de se rendre à Madrid.

La table ronde sera animée par la Congolaise Nicole Ndongala, médiatrice interculturelle et coordinatrice de la Promotion de la femme de l’association Karibu.

La résolution 1325 a traduit un changement significatif dans l’approche de la communauté internationale par rapport à la prévention et la résolution des conflits en reconnaissant que les conflits armés touchent les femmes et les filles de façon différente que les hommes et les garçons.

La Résolution fait de la promotion de l´égalité des genres et de l’autonomisation des femmes une préoccupation internationale par rapport à la paix et la sécurité, et un enjeu dans la négociation d’accords de paix, dans la planification des camps de réfugiés et de déplacés internes, dans les opérations de maintient de la paix, dans la reconstruction des sociétés dévastées par la guerre.

À la veille de son 15ème anniversaire, le secrétaire général de l’ONU a reconnu qu’il est nécessaire de renouveler les engagements et de surmonter les obstacles pour la mise en pratique de la Résolution. Le Conseil de Sécurité a souligné que s’il n’advient pas un changement significatif et un nouvel élan est redonné, les femmes continueront d’être sous-représentées dans la prévention et la résolution des conflits et dans l’édification de la paix.

Le moment est venu d’évaluer les progrès, de mesurer les avancées et d’examiner de façon critique les défis qui subsistent dans ce domaine complexe : le forum du 27, ouvert au public, sera une excellente occasion pour le faire.

Plus d’informations et programme 

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million