Débat sur l’égalité de genre et de l’autonomisation des femmes à l’ère globale

Nouvelles

Débat sur l’égalité de genre et de l’autonomisation des femmes à l’ère globale

À la veille de la proclamation des nouveaux Objectifs de Développement Durable

Lundi 21 septembre. Le 25 septembre, l’Assemblée Générale des Nations Unies proclamera les nouveaux Objectifs de Développement Durable, qui constitueront l’agenda mondiale jusqu’en 2030.

Lors de cette séance de l’ONU, les chefs d’État présents assisteront le 27 septembre à une réunion sur l’égalité de genre et l’autonomisation des femmes qui sera l’aboutissement de la révision de la Plateforme de Beijing, Beijing+20. La Plateforme de Beijing, établie dans cette ville chinoise il y a 20 ans lors d’un sommet auquel des milliers de femmes de toute la planète ont assisté, a donné un énorme élan à l’égalité de genre et aux politiques en sa faveur.

À la veille de ces séances cruciales de la communauté internationale, la Fondation Mujeres por África et la Fondation Anastasio de Gracia-FITEL organisent jeudi 24 septembre, à l’Ateneo de Madrid, le débat « Femmes en Égalité. Un enjeu de la démocratie globale ». Elles feront le point sur la situation des femmes à travers le monde 20 ans après Beijing et présenteront une réflexion sur l’avenir.

Pendant cet évènement – qui sera présenté par le directeur de la Fondation AGFITEL, Félix González– la journaliste Soledad Gallego-Díaz interviewera María Teresa Fernández de la Vega, présidente de la Fondation Mujeres por África puis elle animera le débat auquel participeront María Ángeles Durán, professeur de Sociologie à l’université et chercheuse dans le domaine du travail des femmes ; Almudena Fontecha, secrétaire d’Égalité du syndicat UGT ; et Inmaculada Montalbán, juge et spécialiste des affaires de violence sexiste. 

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million