Clôture de la deuxième édition de Views, consacrée aux inégalités

Nouvelles

Clôture de la deuxième édition de Views, consacrée aux inégalités

  • La II Rencontre sur les Politiques de Développement a été organisée par la Fondation Mujeres por África, la Fondation Ramón Areces et l’Université Complutense
  • Au cours de deux journées de travail, des experts internationaux de prestige du monde de l’université, de la politique et des institutions globales ont analysé la portée et les effets d’un phénomène global qui ne cesse de croître.

Mercredi 28 septembre 2016. La clôture de la deuxième édition de Views, la Rencontre Internationale sur les Politiques de Développement organisée par la Fondation Mujeres por África, la Fondation Ramón Areces et l’Université Complutense s’est tenue à Madrid en début d’après-midi.

Au cours de deux journées de travail, des experts internationaux et nationaux de prestige dans le domaine de la santé, l’éducation, l’économie ou les questions de genre ont débattu au sujet de l’Agenda 2030 de développement durable et la construction de sociétés intégratrices sous un angle commun: la lutte contre les inégalités.

La rencontre a permis de constater que les inégalités, en tant que phénomène globalisé qui touche toutes les sociétés, sont en train de gagner du terrain et de souligner le besoin de mettre en place des actions pour combattre ce fléau si nous souhaitons sauvegarder le développement des états et les droits des citoyens. 

Lors de la séance d’ouverture, qui s’est déroulée hier mardi, la penseuse indienne Vandana Shiva a exposé son idée sur l’éco-féminisme au cours d’une conférence qui a inspiré et captivé les assistants à la rencontre. Shiva a remarqué que la société doit apprendre à vivre en accord avec la nature, et que les femmes sont les meilleures enseignantes. Elles, a-t-elle ajouté, sont les vraies expertes, celles qui connaissent le mieux le sol sur lequel nous vivons et qui nous nourrit.

La Présidente de la Fondation Mujeres por África, María Teresa Fernández de la Vega, a aussi souligné lors du discours d’ouverture le rôle indispensable que jouent les femmes dans les sociétés qui se disent démocratiques, ainsi que l’obligation inéluctable des pouvoirs publics pour en finir avec tout genre d’inégalité dans un monde changeant gouverné par l’incertitude et l’accélération constante.

Les sociétés et leurs gouvernements ont la responsabilité, a indiqué la présidente de MxA, de mettre en oeuvre tous les moyens qui sont à leur disposition pour mettre en place des communautés démocratiques et égalitaires, qui octroient à tous leurs membres les mêmes opportunités et les mêmes droits, car l’égalité est le principal pilier sur lequel est fondé l’état de droit.

José Manuel Garcia, Secrétaire d’État pour la Coopération Internationale, a, de même, participé à la cérémonie d’inauguration, en soulignant que, malgré les progrès de ces dernières années, il reste un long chemin à parcourir dans la lutte contre les inégalités.

De son côté, le président de l’Université Complutense de Madrid, Carlos Andrada, a revendiqué l’importance de l’éducation pour sensibiliser et susciter une prise de conscience au sujet du phénomène des inégalités.

Kate Pickett, professeure de la York University; Richard Wilkinson, du University College of London ou Josephine Beoku-Betts, de Florida Atlantic University avec les espagnols Pilar Aranda, présidente de l’Université de Grenade; Luis Ayala, de l’Université Rey Juan Carlos, María Blasco, directrice du Centre de Recherche Oncologique et Inés Sánchez de Madariaga, de l’Université Polytechnique de Madrid ont aussi participé à la deuxième édition de cette Rencontre Internationale sur les Politiques de Développement.

L’intervention de l’ex-première ministre du Sénégal, Aminata Touré, économiste, a suscité un grand intérêt. Elle a brillamment tracé un aperçu mitigé de l’égalité en Afrique.

José Antonio Alonso, professeur d’université d’économie appliquée de l’Université Complutense et directeur scientifique de Views, s’est chargé de clôturer la rencontre. 

Avec la collaboration de: 

 

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million